Home (news) > Press/ Exhibitions > 2004 / Fanzines (France Fiction Gallery)


Fanzines (France Fiction Gallery)


INDEX I VIEWS I ABOUT

English I Français

Commissariat : Stéphane Argillet
(exposition à France Fiction - décembre 2004)

Fantasme de magazine, le fanzine est aussi l’objet culte de la liberté d’expression.
Tract, manifeste, pamphlet ou canular, programme politique ou artistique,
il occupe une place rayonnante dans la constellation des "supports sauvages d’impressions".
Joyau mal fagoté ou sublime improvisation, il résulte d’une tension entre l’économie de moyen
et l’intensité du désir d’images, d’idées, de sons inédits, émergents, fictifs, improbables.
Il est aussi un rêve de sociabilité secrète et de confrérie subversive. Aujourd’hui supplanté
par le web et sa fluide efficacité, le fanzine a conservé la séduction de sa matérialité
et de sa rareté ; il est à ce titre réinvesti par un nombre croissant d’artistes ou d’éditorialistes fulminants à l’usage d’insatiables fétichistes, collectionneurs férus et autres activistes déviants.

Présentée à France Fiction pendant le mois de décembre 2004,
l’exposition FANZINES regroupe un choix d’une cinquantaine de titres français et étrangers,
issus de collections particulières* (le plus ancien, "Grâmmes", datant de 1957), ou de fanzines
actuels distribués, pour certains, dans le coin permanent dédié aux fanzines
de la galerie FRANCE FICTION.

Liste des titres exposés :
AIRBUG, ANOMALIE, ANTIDOTE, BADMINTHON, BAZAR, BERNADETTE, BOBBY ZOOME,
BUREAU D’ETUDES, BUY-SELLF, CE SOIR, CHAPTER, CHERI-BIBI, COVER, CQFD,
CREME BRULEE, CUISSE CONFERENCE, EPISODIC, FAMOUS, FAT, GLORIA, GNIVOM, GRÂMMES, HYACINTH, JHON MAGAZINE, JUNIOR, LE STEREOPHILE, LIVRAISON,
LOS FLAMENCOS NO COMEN, MOVING, MUSIC, MY PAGE, 9/9 REVUE D’ART PRATIQUE, NONAME, NUKE, OFFENSIVE, PEACE WARRIORS, PEPE, PRISM ESCAPES,
PUBLIC ILLUMINATION MAGAZINE, PURPLE PROSE, R DE REEL, RASTARMORIQUE, REGISTRE, SKORPIONE, SPECTRE, SUPER SONIC, TELERAMA,
THIS MAGAZINE, TROU, VROOM, YES.


FAMOUS :

Fondatrice - Rédactrice en chef : Reiko Underwater. - Date de création : n°1 paru en 2002.
Périodicité aléatoire - Dernier n° paru : n°7 (2004). tirage : 250 ex (n°7 à 1000ex).
Format : A5 - pagination : variable. Impression : photocopie (n°1 à 6), offset (n°7) - Façonnage :
agrafes - + interventions graphiques et plastiques (trempages colle, encre...).
La revue s’accompagne parfois d’un gadget (poster, bracelet...) - Financement :
autofinancement (n°1 à 6). N° 7 financé par la maison d’édition Sophie Morner.
Auto-distribution (réseau de boutiques, librairies, magasins de disques...),
ventes directes (“in-shop”) et internet (www.tsunami-addiction.com). Diffusion internationale
(Paris, Tokyo, Berlin, Amsterdam, Londres, New York, Los Angeles) - prix de vente :
gratuit + frais de port (n°1 à 6), n°7 à 5 euros - Principaux contributeurs : Event 10
(direction artistique à partir du n°3), contributions anonymes (n°1 et 2), puis contributeurs
divers (artistes, photographes, musiciens...) - projet éditorial : revue thématique
et pluridisciplinaire (musique, image, écriture...). Thèmes traités : L’absence,
les identités non-officielles, jeunesse bourgeoise/jeunesse trash, Japon,
complémentarité des opposés...

>Top I